Le bon du E-commerce

Quels sont les avantages du e-commerce ?

Si l’e-commerce est devenu omniprésent dans notre quotidien cela est dû aux nombreux avantages qu’offre ce mode d’achat. Que cela soit pour des produits courants, des biens d’équipement ou pour l’achat de produits personnels, l’e-commerce est perçu comme :

  • Plus comparatif
  • Plus rapide
  • Plus pratique
  • Plus économe

… Par rapport aux méthodes d’achat plus « classiques » comme l’achat en magasin.

À l’aide de ce nouveau modèle économique, une multitude de sites collaboratifs a vu le jour afin d’offrir des services jusqu’alors inexistants. Les sites comme la réservation d’hébergement auprès de particuliers (Air BNB), les sites de covoiturage et de taxi (Blablacar et Uber) ou bien les réseaux qui mettent en liaison le consommateur directement avec le producteur (vente de fruits & légumes) ont pris une véritable place dans le quotidien de nombreux individus. L’e-commerce fait parti des acteurs qui favorise le développement du commerce C to C

Approfondir ses connaissances en E-commerce

Les 5 sites marchands les plus visités (par mois) en France sont les suivants :

  • 1ère place : Amazon avec 23.5 millions de visites
  • 2ème place : Cdiscount avec 16,6 millions de visites
  • 3ème place : la Fnac avec 13,2 millions de visites
  • 4ème place : Voyage SNCF avec 12,1 millions de visites
  • 5ème place : Vente-privée avec 11,1 millions de visites

La fréquence d’achat en ligne est en perpétuelle progression, sur la période d’un mois, 53% des internautes ont au minimum effectué un achat en ligne. De plus, ce sont 2000€ qui sont dépensés sur une année par un acheteur à l’aide de ses 28 transactions en lignes en moyenne.

Les domaines d’activités les plus intéressants sont :

  • L’habillement / la mode / les chaussures
  • Les produits culturels
  • Les voyages / le tourisme

Les Français sont les 3èmes plus gros commerçants en B to C derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne avec un chiffre d’affaires de 81.7 milliards d’euros en 2017.

L’évolution de l’e-commerce est un véritable outil stratégique pour croiser ses canaux de distribution : selon « Profil du e-commerçant spécial TPE-PME », une augmentation de 40% du chiffre d’affaires des magasins physiques est notable à l’aide d’un site commerçant.

…et après ? Quel avenir pour le e-commerce ?

Le e-commerce a encore une forte marge de progression et beaucoup de concepts sont encore à exploiter ou sont en cours d’exploitation :

  • 22% des e-acheteurs se sont déjà rendus dans un point de vente suite à la réception sur leur mobile d’une offre ciblée géolocalisée.
  • Encore de nombreuses opportunités sont encore exploitables à l’aide de réseaux sociaux :
    • 45% découvrent de nouveaux sites marchands et produits
    • 41% laissent des avis
    • 25% entre en relation avec le site marchand
    • 24% font des achats sur internet du produit / service

(=> Pourcentage d’e-acheteurs actifs sur les réseaux sociaux)

  • 29% des e-acheteurs se rendent sur un point de vente pour récupérer leur commande via le système de click & reserve
  • 29% en profitent pour acheter d’autres produits dans ce point de vente / relais.

Très fonctionnel avec encore beaucoup de potentiel, il faut garder de vue que l’e-commerce n’est qu’un marché supplémentaire dans le paysage économique français. Pour encore une majorité de consommateurs, le magasin reste la principale référence pour aller faire ses achats. Nombreux sont les individus qui ont besoin de  »toucher »,  »visualiser » le produit. Le contact humain et le conseil sont encore indispensables lors du processus d’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *